AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oui je m'appelle Kaju; s'il vous plaît pas de jeux de mots avec mon nom...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Professeur Kaju

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 31/10/2013

MessageSujet: Oui je m'appelle Kaju; s'il vous plaît pas de jeux de mots avec mon nom...   Mar 5 Nov - 17:42

Moi en général

Nom : Kaju
Prénom : Bartholomew
Âge : Trente-quatre ans et je suis né un six avril.
Groupe : Professeur Pokémon
Starter : Mon Goupix s'appelle Lysandre
But : Au pluriel en fait. Vous voulez vraiment que je vous les dise tous ? Enquiquiner les Dresseurs Faire des recherches sur les Pokémons: Pourquoi les Barpaus et les Magicarpes évoluent en Milobellus et en Leviator ? Ou encore, sur l'existence des Pokémons Légendaires; certains disent les avoir vus, moi jamais, existent-ils réellement ? Ma tendre Calista disait en avoir vu un une fois, je ne l'ai jamais cru; maintenant qu'elle est décédée je veux savoir.

Ça, c'est moi

Description Physique :

Un mètre quatre-vingt cinq la dernière fois que je me suis mesurée - et depuis j'ai dû prendre un ou deux autres centimètres - probablement dans les quatre-vingt kilos, j'ai une silhouette svelte. Ma peau est pâle, j'avoue ne pas sortir très souvent de mon laboratoire et surtout ne pas trop aimer le soleil, d'ailleurs mes yeux couleur noisette supportent mal les lumières vives. Mes cheveux sont bruns, courts et bouclés.

J'aime les couleurs foncés, principalement le bleu saphir et le vert de l'émeraude.
Dans ma garde-robe on peut trouver des pantalons noirs ou marrons, des jeans, des paires de converses rouges, noires et bleues, beaucoup de chemises à boutons - de préférence blanches ou bien noires, j'en ai qu'une seule qui soit bleu - quelques foulards et écharpes et un long coupe-vent bleu foncé et un autre entièrement noir.
Je déteste le rose et les couleurs vives et fluo qui décollent les rétines; principalement les miennes.
Bien sûr dans le laboratoire, je porte toujours une blouse blanche, avec des stylos et de quoi noter dans les poches.

Généralement, la première chose que l'on voit chez moi, c'est que je suis souvent plongé dans mes pensées, mes recherches, mon travail, ne faisant pas toujours attention aux autres. Je parais antipathique, parfois froid. Ce n'est qu'une impression car je ne le suis pas. J'ai juste eu...quelques évènements dans ma vie qui ont fait que je ne souris pas et que mon regard est parfois dur. Je ne le fais pas exprès, je m'efforce paraître moins sévère, tentant de sourire parfois; un sourire de sociopathe comme dirait Calista. Parfois on me dit avoir un regard triste.

Sincèrement, je dois certainement avoir oublié quelque chose; je ne suis pas doué pour me décrire, alors vous vous doutez bien que cette fiche risque d'être un peu courte dans la plupart de ses parties - (note de l'auteure: T'as surtout pas eu envie que je la ramène, alors forcément...oui, je sors !)

Moi, j'aurais réagi comme-ça

Description Mentale :

J'ai l'impression de ne pas être quelqu'un de très social, je parle volontiers aux Pokémons - surtout les miens - et rarement aux humains. Par parler, je veux dire, tenir une véritable conversation qui soit autre chose que "Bonjour madame, je voudrais une baguette de pain, et oui je vais bien si c'est ça votre question, et je m'en fous totalement de la pluie et du beau temps !"; pour faire un bref résumé.
Lorsque les Dresseurs viennent me voir pour avoir leur starter, je me contente très généralement de leur dire le strict minimum. A moins qu'il y en ait un qui retienne véritablement mon attention ou qui arrive à me forcer à parler.
(note de l'auteure: C'est pas que tu n'es pas social mon cher Barth, c'est juste que t'es timide et que t'es maladroit en société, et surtout que tu n'as confiance qu'en personne à part les Pokémons et toi-même; les gens découvriront ça dans la partie Histoire. Mais au fond, vous autres derrière vos écrans, sachez que le Professeur Kaju - pitié, pas de jeux de mots concernant son nom et des noix, merci bien - est quelqu'un qui peut se montrer doux et attentionné, il est très gentil en fait...même si là il me regarde avec un air froid et méchant parce qu'il déteste qu'on lui dise qu'il est gentil; et même si je sais pertinemment qu'il ne me fera pas de mal parce qu'en plus d'être une personne adorable il est quelqu'un de calme et de posé qui n'a pas le sang-chaud, mais un incroyable sang-froid. Par contre, pour ce qui est du tact...euh...c'est pas trop ça; être franc c'est une belle qualité, sauf que lui, il est parfois trop franc. Parfois. J'insiste là-dessus. Il sait se contrôler tout de même; enfin...des fois...et ça doit dépendre de la personne en face de lui. Si c'est un membre de la Team Rocket, certes, ça risque de mal se passer et il risque de perdre tact et sang-froid et toute notion de ce qu'est le calme et la mesure dans ces propos.)
Bref...je peux reprendre la parole ? Merci bien !

Bon...vu qu'apparemment je n'ai plus grand chose à dire sur ma personnalité je propose de passer à la rubrique suivante et...
(note de l'auteure: STOP ! Où crois-tu te rendre ainsi ?! T'as pas fini de parler de toi ! Les gens veulent tout savoir sur toi ! Allez ! Qu'est-ce que tu aimes dans la vie ? Tes goûts, tes couleurs préférées, ce que t'aime manger, etc.)
Ce que j'aime dans la vie ? Certainement pas toi !
(note de l'auteure: Mais !)
Bon, laissons cette cinglée pour le moment.
Soit, vous voulez vraiment tout savoir ? Allons donc !

Lorsque je ne suis pas dans mon laboratoire pour faire des recherches quelconques, j'aime lire. D'ailleurs on peut souvent me voir sur un banc dans la ville, en compagnie de mon adorable Goupix en train de lire; soit, depuis il a évolué en Feunard, d'ailleurs il ne peut plus venir se blottir dans mes bras ni se mettre sur mes genoux, à mon grand plaisir - j'en avais un peu marre des poils de Goupix sur mon pantalon, c'est long à nettoyer !
Je déteste qu'on me dérange lorsque je regarde les informations à la télévision.
J'aime faire ma propre cuisine et j'aime ce qui est légèrement acide et amer. J'apprécie également ce qui est sucré et je déteste tout ce qui est trop salé ou bien trop épicé; j'avoue avoir un palais sensible et délicat, parce que oui je suis quelqu'un de difficile à satisfaire en matière de gastronomie, et oui, je suis quelqu'un de profondément enquiquinant comme vous diriez - (note de l'auteure: C'est pour ça qu'il va jamais au resto...Oui je sors !)
Je suis un grand amateur de thé et je déteste le café.
D'ailleurs, il est fortement déconseillé de me déranger durant ma pause thé. Et le thé chez moi, c'est au petit-déjeuner, bien chaud pour se réveiller dès le matin - soit six heures environ, sept heures quand je fais la grasse-matinée - après les repas pour digérer et pile ou dans les environs de seize heures.
Le chocolat en général, ce n'est vraiment pas mon truc; sauf le chocolat très noir parce que légèrement amer.
Voilà, c'est bon, on peut passer à autre chose ?
(note de l'auteure: Avant j'aimerais rajouter que le professeur Kaju est une personne bien élevée et est un véritable gentleman quand il s'y met. Et il a un côté quelque peu sensible parce qu'il ne supporte pas de voir un enfant pleurer; donc il l'aide. Tu vois, t'es pas si asocial que ça en fait...Ok, repose ton gros dictionnaire et me regarde pas comme ça !)

Et voilà, c'est comme-ça que je suis arrivé là

Histoire :

Je suis né un six avril, dans une famille aisée, voire très aisée de la région de Kanto en la ville de Celadopole. Je n'ai pas eu une enfance très malheureuse, au contraire, plutôt heureuse. Mes parents veillaient sur moi et m'aimaient énormément, comme beaucoup de parents je le suppose. Bien sûr, c'était à leur manière. Peut-être que ma mère était un peu trop "maman-poule" - et l'est toujours je le crains... - tandis que mon père...Pour tout vous dire, je l'ai rarement vu en-dehors de son bureau, toujours le nez plongé dans ses affaires et...en fait je m'y suis jamais vraiment intéressé. Ce que je préférais c'était passer du temps dans la bibliothèque et nettement moins avec ma grande soeur et mon petit frère; je vous l'ai dit, je ne suis pas quelqu'un de très social.
Une enfance tout à fait banale en compagnie de livres, de Pokémons et d'une famille aimante, en fait. Je ne vois pas vraiment ce que je pourrais dire sur cette partie-là.
(note de l'auteure: Sa grande soeur s'amusait à le déguiser en fille et à lui enfiler des robes de princesse avec dentelles, rubans, tout en rose, à le maquiller et le coiffer comme une poupée. Sa grande soeur a trois ans de plus que lui, son petit frère est plus jeune de deux ans seulement. Et là je suis consciente que je viens de signer mon arrêt de mort...)
T'étais vraiment obligée de parler ça ?! De quoi vais-je avoir l'air maintenant aux yeux des autres ?!
Bref ! Merci d'oublier ce...détail s'il vous plaît...
Y a pas grand chose à raconter sur ma vie de toute façon et...
(note de l'auteure: Si. Tu as eu ton Goupix quand tu avais dix ans, comme n'importe quel jeune Dresseur. Parce que oui ! Figurez-vous qu'au départ il voulait être un Dresseur avec pour objectif d'être Maître de la Ligue - comme beaucoup de personnes d'ailleurs... - et son starter fut un jeune Goupix que son père avait retrouvé blessé et qu'il avait ramené chez eux pour le soigner car ils étaient plus proches que le centre Pokémon à ce moment-là. Le premier à en avoir pris soin fut Bartholomew qui le trouvait trop "mignon" - il l'avouera jamais. Puis ses parents demandèrent si un Dresseur n'aurait pas égaré un Goupix par hasard, mais apparemment c'était un Pokémon abandonné; pourquoi, alors ça, personne ne l'avait su. Quoiqu'il en soit, le jeune Goupix préféra rester avec Bartholomew qu'il suivait partout; quand je dis partout, c'est vraiment partout. Et le petit garçon qu'était le professeur Kaju à l'époque appela son ami Lysandre; parce que c'est un nom classe d'après lui, d'ailleurs si un jour il a un fils, il l'appellera Lysandre.)
Bon ! Je peux parler ? Merci !
Oui, ce Goupix, on a jamais vraiment su pourquoi son Dresseur l'a abandonné, mais quoiqu'il en soit, il me suivait partout et on s'amusait bien. Je lui faisais la lecture, je l'entraînais et j'avais envie de partir sur les routes avec lui. J'ai donc commencé mon périple à Kanto avec seulement mon ami Lysandre.
Jusqu'à ce que je la rencontre, elle.

Nous étions enfants bien sûr, nous avions le même âge et avions commencé tous les deux notre périple. Si je me souviens bien elle avait un Salamèche en starter.
Nous sommes devenus amis, parce qu'aucun de nous deux ne voulait être seul, bien qu'en compagnie de ses Pokémons.
Elle répondait au doux nom d'Aimée. Aimée Hope. Mais je me suis vite lassée de cette vie et j'avais découvert un goût certain pour les recherches. Soit, j'ai passé ma jeunesse - quatre ans - sur les routes à tenter de gagner des badges pour devenir Maître de la Ligue, mais j'avoue qu'au bout d'un moment j'en ai vite eu assez; avec seulement un Goupix dans mon équipe et aucun autre Pokémon, il est sûr que je n'irai pas très loin. Elle non. Tandis qu'elle partait vers la région de Sinnoh, moi je suis resté à Kanto, triste de la voir partir loin de moi; parce que je suis tombé amoureux, mais je n'osais pas lui dire.
Je suis resté à Kanto et j'y suis devenu professeur Pokémon, après quelques années d'études bien sûr - je sais, c'est court, mais je ne sais vraiment pas comment raconter mon histoire ou relater comment je suis devenu professeur, je ne sais pas trop comment expliquer...

Qu'est devenue Aimée ? Oh...eh bien...
Nous avions vingt-cinq ans à ce moment-là. Elle n'était pas devenu Maître de la Ligue comme elle l'espérait, mais elle était souriante et heureuse; elle s'était faite beaucoup d'amis humains et Pokémons, m'en avaient montré beaucoup de ces derniers que j'avais regardé et étudié, avec les yeux d'un enfant fasciné. Moi je n'avais pas bougé, plongé dans mes études, mes recherches, mes bouquins, pensant à elle, ne me faisant pas d'amis - ni d'ennemis - me contentant de voir de jeunes Dresseurs enthousiastes venus chercher leur premier Pokémon. D'ailleurs c'est durant mes recherches sur les Barpaus évoluant en Millobellus - mystère que je n'arrive toujours pas à résoudre - que j'ai pu en obtenir un dans mon équipe.
Ah oui, Aimée...Ma tendre Aimée...J'allai le lui dire. Enfin. Je l'avais invité au restaurant. Apparemment elle avait quelque chose à me confier; alors que moi j'avais quelque chose à lui dire. Elle m'avait confié un œuf de Tiplouf; cadeau qu'elle me ramenait de Sinnoh. Et moi je voulais lui dire que je l'aimais depuis si longtemps. Je n'ai jamais eu le temps.
Elle est morte avant. Stupide accident de voiture. Elle est morte sur le coup.

(note de l'auteure: Bon, on a perdu le professeur Kaju qui vient de partir dans une mélancolie profonde. Donc...je reprends. Tandis que lui, il a préféré ses études et les recherches scientifiques sur les Pokémons, son amie Aimée a préféré continuer sa route; soit. Et c'est sûr qu'avec seulement son ami Lysandre dans son équipe, il irait pas très loin le professeur Kaju; qu'à cela ne tienne, les recherches l'attiraient plus. C'est ainsi qu'il devient, après quelques années d'études - et ce fut un brillant élève, sinon il ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui - le professeur Pokémon de Kanto. Grâce à ses recherches il réussit à obtenir un adorable Barpau, une femelle, qu'il prénomma Verseau - oui tout à fait, comme le signe astrologique. De même, durant ses recherches, une pierre feu lui a été offerte et ne sachant comment l'utiliser, il l'avait un peu laissée en plan jusqu'à ce que Lysandre s'en approche, curieux et évolue subitement en un gracieux Feunard. Je vais d'ailleurs me permettre d'insérer un smiley dans cette fiche, juste pour vous montrer la tête du professeur Kaju à ce moment-là - qui était épique, et aurait valu la photo - qui était celle-ci: °O°". Voilà...Oui, l'enquiquiner dans sa propre fiche, j'ai que ça à faire de ma journée...Bref, pour en revenir à son adorable Aimée dont il était tombé amoureux, elle revenait de Sinnoh et avait l'intention de lui offrir un œuf de Tiplouf, alors qu'il l'avait invité au restaurant. C'est en s'y rendant qu'elle lui donna l'œuf tandis que lui, voulait lui dire ce qu'il ressentait pour elle. Et ce fut en traversant qu'elle fut brutalement renversée et mourut sur le coup. Je ne vous raconte pas l'état du jeune professeur à ce moment-là. Bref...La vie continua mais fut dure sans elle. Son amie, l'amour de sa vie était partie. Il s'était renfermé dans ses recherches. Le monde lui paraissait plus gris et plus amer. Que dire d'autre sur lui maintenant ? Hum...que récemment sa grande soeur lui a donné un oeuf de Tarsal ? Ah oui ! Je ne vous ai pas tout dit. Sa grande soeur - une grande fille aux cheveux bruns et bouclés, fine et portant souvent du rose - s'est mariée, a eu deux enfants - deux garçons - et vit actuellement dans la maison qui l'a vu grandir; et elle s'appelle Debrah. Son petit frère se nomme Nathaniel et vit actuellement dans la région d'Unys, restant en contact avec son frangin qu'il adore enquiquiner; ah les frères et sœurs...connaissant Bartholomew il dirait qu'il adorerait le frapper avec un dictionnaire... Enfin bref...que rajouter d'autre ? Hum...y a plus grand chose à dire. Ah si, il fait également des recherches sur les Pokémons Légendaires. Pour expliquer, au cours de son voyage à Sinnoh, Aimée a rencontré un Pokémon Légendaire tout à fait par hasard, toute heureuse elle a tenu a partagé cette histoire avec son ami Bartholomew pensant que ça l'intéresserait. Sauf que lui, il n'y croyait pas, persuadé que les Pokémons Légendaires n'étaient que purs mythes racontés aux enfants pour les faire rêver - ou cauchemarder. Par conséquent il ne crût pas un mot de l'histoire de son amie Aimée qui le prit assez mal mais sans plus; y a pas eu de dispute pour autant. Sauf que, maintenant, suite à sa mort, il se pose la question. Il se demande s'ils existent réellement. Beaucoup de Dresseurs prétendaient en avoir aperçu un, témoignages véridiques ou mensongers. Il avait l'habitude d'entendre de folles histoires à leur sujet si bien qu'il en était devenu incrédule et peu aisé à berner. Mais il veut savoir, poussé par la curiosité. Après tout, il a bien fallu quelqu'un pour créer son monde pas vrai ? Et toutes les Légendes parlent de Pokémons qui l'auraient créer...alors après tout...pourquoi pas...Si seulement il pouvait en voir un, juste un pour confirmer leur existence. Il a également entendu parler d'une histoire pour le moins étrange pour lui. Les Gijinkas. Jamais vu, seulement entendu parler, et seulement entendu beaucoup de rumeurs pour le moins farfelues pour la plupart si bien qu'il n'y prête pas spécialement attention. Mais sincèrement, il serait bien curieux d'en voir un - non il n'en disséquera pas par curiosité, c'est un mélancolique froid pas un scientifique sadique.)

C'est bon tu as fini de parler pour moi ?! On peut passer à autre chose ? Je déteste qu'on s'attarde sur ma vie ! Y a quoi ensuite ?

(note de l'auteure: Eh bien...euh...tu n'aimes pas raconter ta vie mais...Allez, raconte-nous une petite partie de ta vie, au choix !...pas trop long mais pas trop court non plus...Euh...à part tes recherches sur les Barpaus; on va pas endormir les lecteurs non plus, non mais le prend pas mal, c'est juste que les néophytes qui veulent te connaître vont s'ennuyer, raconte quelque chose de plus passionnant...AH OUI JE SAIS CE QUE TU VAS RACONTER !...enfin...je crois...personne pour en donner un ?)
Tu disais avoir une idée hum ?

Tu vas voir de quoi je suis capable !

Test Rp :



Plus de détails ?

Que devez vous recevoir une fois validé(e) ? Potions et pokéballs, d'après ce qui est indiqué dans le règlement, dernier paragraphe, dernière ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oui je m'appelle Kaju; s'il vous plaît pas de jeux de mots avec mon nom...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon: La Grande Aventure :: Labo du Prof Pkmn :: Fiche signalétique-
Sauter vers: